Autoconsommation énergétique : qu’en pensent les Français ?

Si la France est en train de vivre un basculement vers les énergies propres (solaire et éolien), notamment dans le secteur tertiaire, est-ce que pour autant, les Français sont prêts à sauter le pas de l’autoconsommation énergétique ? Éléments de réponse.

Que pensent les Français de l’autoconsommation énergétique ?

Pourquoi vivons-nous actuellement un basculement vers l’énergie solaire ?

Suite à la chute des prix dans le domaine des panneaux photovoltaïques, le monde vient de basculer dans l’ère de l’énergie solaire.

En plus de la baisse des prix, d’autres facteurs ont aussi pesé dans la balance, comme la pollution liée à l’exploitation du charbon ou bien encore la flambée des prix de l’énergie nucléaire. On investit désormais deux fois plus dans l’énergie solaire (247,5 milliards d’euros), que dans les énergies fossiles (130 milliards d’euros).

Les centrales solaires photovoltaïques sont devenues aux yeux du monde, un investissement doué d’un fort potentiel. Bien plus que les autres énergies fossiles ou renouvelables.

Les Français sont-ils prêts à passer aux panneaux photovoltaïques ? Inolys nous donne son avis sur la question.

Face à un tel revirement des grands de ce monde vis-à-vis de l’énergie solaire, à leur échelle les Français sont-ils prêts au même changement ? Pour en savoir plus, nous sommes allés demander l’avis d’Inolys, société spécialisée dans l’installation de panneaux solaires auprès des particuliers (plus d’informations ici).

A travers les démarchages sur le terrain, Inolys s’est rendu compte de l’intérêt croissant des Français pour cette énergie propre. L’autoconsommation énergétique, que ce soit pour des raisons économiques afin de faire baisser le montant de la facture d’électricité (face au prix de l’énergie nucléaire), ou bien pour des raisons écologiques, est au cœur des sujets de discussion des ménages.

Quelles sont les mesures mises en place pour accroître l’ampleur du phénomène ?

Des colloques nationaux autour du photovoltaïque, mais également autour de l’hydroélectricité, ont été tenus en 2016. Ces groupes de réflexion ont eu pour conséquence la définition et la mise en place d’axe de recherche, ainsi que l’annonce d’appels d’offre pour permettre le développement de ces énergies auprès notamment, des secteurs industriel, agricole ou bien encore tertiaire.

Un sondage OpinionWay a même été réalisé afin de connaître l’opinion des Français sur ce sujet. Le résultat ? 86% d’entre eux savent qu’il est possible de produire sa propre électricité grâce à des installations photovoltaïques privées. 68 % savent également que produire et consommer sa propre électricité, peut se révéler moins cher que de l’acheter à un fournisseur d’énergie. 47 % sont donc prêts à investir dans l‘énergie solaire. Et parmi ces 47 %, 15 % le feraient dans le but de devenir totalement autonome en énergie, grâce à l’autoconsommation.

Les fournisseurs d’énergie ont pris conscience de cela. C’est pourquoi le déploiement des nouveaux compteurs Linky par ERDF dans les foyers français, est également un moyen de participer à l’accentuation de ce phénomène. Ces nouveaux compteurs ont en effet la capacité de pouvoir compter dans les deux sens, c’est-à-dire au niveau de la consommation, mais également au niveau de la vente d’électricité. Ce qui est un réel avantage pour tous ceux qui veulent passer à l’autoconsommation.

Leave a Reply