Le choix entre le contentieux et l’amiable dans le divorce

S’adresser à un allié rassurant et professionnel du divorce

Le divorce consiste en la rupture définitive des liens matrimoniaux. Si le législateur impose autant de conditions pour contracter mariage, il est donc logique qu’il en fait de même pour les procédures de divorce. Pourtant dans les deux cas, il existe une base commune que l’on peut retenir. Il s’agit du consentement. Ainsi, la plus grande innovation en matière de droit de la famille réside dans cette consécration du divorce par consentement mutuel. Si vous voulez donc passer au divorce, deux voies s’offrent à vous. Sollicitez donc une aide précieuse avec votre avocate à paris. Une consultation préalable est nécessaire avant de choisir la procédure qui vous convient le mieux. Il ne faut pas oublier que le divorce entraine des conséquences graves et sérieuses tant moralement que pécuniairement. D’ailleurs vous pouvez toujours convenir pour le divorce. Mais concernant les effets c’est une autre question.

Une évolution au niveau de la procédure de divorce

Le mariage établit entre les deux époux des devoirs et des droits réciproques. Pourtant un manquement n’entrainera pas une résiliation unilatérale de la part de la victime. Il faudra qu’elle demande au juge de bien vouloir dissoudre le mariage. La charge de la preuve de la faute incombera alors à celui qui introduit la demande. Une peine afflictive et infamante est un motif valable. C’est le cas de l’emprisonnement pour délit. Toutefois, l’ouverture de cette demande peut se faire même sans une faute commise. Vous pouvez demander à votre avocat de plus amples explications, notamment de l’interroger sur les démarches à suivre pour chaque type de divorce. L’année 2017 marquera l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur le divorce qui dispose que les époux ont juste besoin du notaire ainsi que leurs avocats respectifs pour divorcer. Il n’y aura plus d’intervention du juge. On cherche donc à pacifier le plus possible ces ruptures.

Leave a Reply