Principe d’une cote

On entend tout le temps parler de cote lorsque l’on est face à un pari sportif. Qu’est-ce que c’est en réalité ? C’est un nombre qui définit votre gain potentiel mais aussi vos chances d’emporter un pari. Un opérateur de pari se charge de calculer la cote en fonction de certains critères.

Votre mise x cote = votre gain potentiel

Le principe est simple, il suffit juste de multiplier votre mise avec la cote que vous avez choisie. Le résultat obtenu sera donc le montant que vous allez remporter si votre pronostic est correct. En d’autres termes, si votre cote est élevée vous aurez plus de chance de gagner de l’argent. Prenons un exemple concret concernant un match de foot opposant le PSG et Marseille. Si vous mettez 10 euros sur PSG et que la cote est de 2, en cas de pronostic correct, vous empocherez 10×2= 20 €. Il est avéré que parier sur un adversaire plus faible peut être plus avantageux si les pronostics sont corrects. Vous pouvez essayer cela sur  https://www.netbet.fr

La cote, un indice de probabilité

La cote est également un indice de probabilité. Plus la cote est élevée, plus le résultat est improbable. Il est possible de convertir la cote en un pourcentage en faisant le calcul de (1/cote)*100. Pour une cote de 1.45 par exemple, le résultat est (1/1.45)*100 = 69 %. Pour interpréter ce résultat, c’est simple. L’équipe à qui l’on mise a 69 % de gagner la partie.

Cotes minimales et maximales

En général, la cote minimale pour gagner un gain sur un site de pari est de 1.01. Lorsque la cote est minimale, il est à dire que le résultat du match par exemple est quasi certain. Ces cotes minimales s’appliquent surtout en tennis lorsqu’un adversaire amateur fait face à des professionnels comme Rafael Nadal ou Roger Federer. Cette cote aussi peut apparaître dans des paris en direct. Lorsque la victoire d’une équipe de foot est incontestable à la fin du match, le pari peut même être annulé. Il n’y a aucune limite pour les cotes maximales. Dans le match de foot, il y a même des cotes à 5000 associés à 3 buts marqués par un défenseur durant le match par exemple.

Cotes fixes ou mutuelles

La cote peut être calculée de deux manières différentes : la cote fixe ou la cote mutuelle.

Lorsque la cote est fixe, cela veut dire que l’évènement n’évoluera jamais. C’est la cote affichée au moment de l’enregistrement du pari et qui sera utilisé pour voir votre gain si votre pronostic a été justifié.  La cote fixe se calcul à partir des critères sportifs tels que le classement ATP du joueur par exemple pour le tennis, le classement FIFA de l’équipe, les derniers résultats de l’équipe, le pourcentage de réussite pour le match à domicile et pour le match à l’extérieur.

Les cotes mutuelles sont par contre appliquées généralement pour les courses hippiques. Elle est calculée à partir du volume de pari placé par tous les joueurs. C’est la cote avant le début de match qui sera prise en compte pour déterminer les gains.