Sign in / Join

Sécuriser sa piscine : plus de temps à perdre

Dans la rubrique Vie pratique de Ze News, on vous a déjà parlé de sécurité de maison. Et à l’approche de l’été, cela paraît plus évident que jamais : la sécurité de l’ensemble du domicile passe aussi par un dispositif conçu pour la piscine, en vue de minimiser les risques de noyade.

A lire également : Les différents types de chape

On imagine que la plupart d’entre vous se sont déjà penchés sur la question et ont déjà goûté à l’eau du bassin en toute sécurité, en cette chaude période de mai. En revanche, ceux qui vont ou sont en train de faire construire leur demeure peuvent être amenés à se poser des questions. Sur le blog, on se propose de vous apporter quelques réponses quant aux clôtures pour piscine indispensables à la sécurité des enfants.

Notez qu’on compte près de 20 000 noyades accidentelles en France chaque année, dont 500 se soldent par un décès. On sait que ce sont souvent les enfants les premiers concernés. Il suffit parfois de quelques minutes d’inattention pour qu’un petit échappe à la surveillance des adultes et tombe à l’eau. Les adultes, eux, sont aussi concernés par les noyades, mais plutôt en mer.

A voir aussi : Comment se passe une voyance par téléphone ?

Quel dispositif pour les structures concernées ?

Sont visées, en premier lieu, les piscines privées à usage individuel ou collectif. Cela concerne notamment les piscines familiales, celles des gîtes, hôtels, résidences ou campings, dont le bassin est totalement ou partiellement enterré. Les propriétaires de celles-ci doivent impérativement les doter d'un système de sécurité. Dans ces cas-là, il vous faut opter pour l’un des quatre équipements suivants :

  • Une barrière de protection
  • Une alarme sonore (qui indique lorsqu’on entre dans un certain périmètre ou qui alerte lorsque l’on touche l’eau)
  • Une couverture ou bâche de sécurité
  • Un abri recouvrant entièrement la piscine, de type véranda

Vous pouvez installer le dispositif de sécurité choisi vous-même, ou le faire poser par le spécialiste chez qui vous l’avez acheté. Dans tous les cas, vous devrez disposer d'une fiche regroupant les caractéristiques ainsi que les conditions d’entretien et de fonctionnement de l’appareillage pour être en règle.
En cas de non-respect de la loi, vous pouvez écoper d'une amende de 45 000 euros.

Les non-concernés

Si vous possédez un bassin posé sur le sol, gonflable ou démontable, vous n’avez pas de dispositif particulier à acquérir. Toutefois, restez vigilant en n’oubliant jamais qu’un enfant peut se noyer dans quelques centimètres d’eau.