Sign in / Join

Investir dans les fonds communs de placement : quel intérêt ?

Il existe plusieurs moyens d’investir sur le marché financier, dont les fonds communs de placement (FCP). Classiques ou spécifiques, ils sont adaptés à tout type de profils. Ils représentent d’autres avantages qui intéressent aussi bien les débutants que les professionnels de trading.

Les fonds communs de placement, c’est quoi ?

Un fonds commun de placement désigne un type d’investissements boursiers, dont des organismes spécialisés assurent la gestion. Les investisseurs peuvent bénéficient des investissements collectifs sur des titres financiers, tels que les obligations et les actions. A cet effet, les FCP fonctionnent comme les Sociétés d’Investissement à Capital Variable (SICAV).

A lire également : Se reposer sur le meilleur des traiteurs pour un événement réussi

En revanche, les fonds communs concernent un domaine plus limité que les SICAV. Ils peuvent donc s’appliquer sur des zones géographiques restreintes, voire des secteurs d’activités spécifiques.

Proposés par les banques ou les conseillers en gestion du patrimoine, les FCP fonctionnent selon des prises de positions sur les actifs des marchés financiers. Cela est assuré par une entité compétente en gestion financière. 

Lire également : Les légumes et fruits bio : une vraie tendance

Quel fonds commun de placement choisir ?

Plusieurs fonds communs sont disponibles sur le marché financier. Chez Saxo Banque, par exemple, vous aurez le choix entre les 1300 FCP et quelques proposés. L’inscription à ce site de trading de référence vous donne accès aux multiples avantages : ressources d’apprentissage, sources d’inspiration, derniers cours du marché, analyses d’experts, etc. Encore plus.

En plus des FCP classiques (actions, obligataires, monétaires, profilés…), il faut distinguer :

  • Les FCPI qui consistent en des placements misés dans les actions d’entreprises, dont l’innovation se trouve au cœur de leurs métiers. Entre autres, citons la télécommunication, la biotechnologie et la robotique.
  • Les FCPR concernent des actifs de sociétés non cotées, d’où le qualificatif « risqués ». Pourtant, les avantages fiscaux compensent une partie de la prise de risques. Pour en profiter, les placements doivent être conservés au minimum 5 ans.
  • Les FCIMT désignent les investissements sur les marchés à termes. Si vous êtes un néophyte du marché financier, vous devriez prêter une certaine attention à ce genre de placements, étant donné le risque important y afférent. C’est pourquoi peu d’entités bancaires proposent les FCIMT.

Pourquoi s’intéresser aux fonds communs de placement ?

Si le marché de FCP ne cesse de croître, c’est parce que les profits qui en découlent impressionnent les adeptes de la vente et l’achat des actifs financiers. 

Investir de manière plus économique

Si vous cherchez investir sans trop dépenser, les FCP sont faits pour vous. Effectivement, les coûts d’entrée dans ce type de placements s’avèrent abordables. Avec Saxo Banque, vous bénéficiez même d’un achat gratuit de fonds communs. 

Il faut d’ailleurs noter que les prises de positions engendrent des bénéfices que les investisseurs distribueront entre eux. De plus, vous pouvez également obtenir des parts de capitalisation avec les FCP. L’achat de ces dernières procure un revenu qui sera directement reversé dans le portefeuille collectif.

Répartition de risques et partage de frais de gestion

Les fonds communs de placement offrent une solution idéale pour ceux qui disposent d’un portefeuille diversifié. Cela signifie que vous exposerez à moins de risques, étant donné que ceux-ci sont partagés entre tous les investisseurs. Il en est de même quant aux frais de gestion, puisque le coût total sera départagé entre les acteurs du marché concernés.