Beauvais : un garage solidaire pour louer sa voiture à petit prix

Un garage solidaire permettant aux particuliers de louer leurs voitures à petit prix, voilà le projet qu’a pu réaliser Modamed El Ayate. Un espace de mobilité qui a été développé afin de permettre à chacun de bénéficier des retombées de sa voiture. Si l’on sait que les garages solidaires sont aujourd’hui à la mode, celui-ci enten

d surfer sur la même vague de réussite. Toujours dans le même concept, le fait de permettre aux particuliers de venir réparer leurs voitures de leurs propres mains afin d’économiser un peu d’argent. Et voilà un nouveau projet qui voit le jour.

Un projet pour favoriser les personnes en situation précaire

Avec ce nouveau concept de garage solidaire, les personnes en situation précaire pourront louer leurs voitures afin de se faire un peu d’argent. La mise en place de ce garage découle d’un constat simple : une voiture est indispensable aujourd’hui pour aller travailler ou pour chercher un emploi. Du coup, la plupart des personnes n’ayant pas de voiture se retrouvent bloquées.

Avec ce garage, l’ambition de Mohamed El Ayate est de disposer d’un véritable parc automobile pas cher afin de louer et de vendre des véhicules. Avec le quotient familial, les bénéficiaires seront sans doute sélectionnés. Cependant, pour pouvoir proposer des véhicules à bas coût, il faudra prendre contact avec le conseil départemental. Celui-ci envisage de reprendre une partie de ces véhicules usagés.

Des partenariats avec des collectivités locales

Au niveau du garage, il faudra prévoir le recrutement de neuf salariés afin d’assurer le fonctionnement de la structure. Selon l’initiateur du projet, ceux-ci auront pour tâche de s’occuper des petites réparations et de l’entretien, un peu comme chez http://garageclavel.com/. En effet, il est hors de question de s’aventurer dans des opérations mécaniques complexes. D’ailleurs, un partenariat avec d’autres services est en cours afin d’offrir un service de nettoyage de véhicule aux différents clients. Aujourd’hui, le garage prévoit des cours de mobilité psychologique par le biais d’ateliers pour des personnes.

Pour les collectivités locales, elles sont très séduites par le projet de Mohamed El Ayate et prévoient de le soutenir financièrement. Pour que ce projet de garage solidaire puisse pleinement voir le jour, une aide comprise entre 300.000 et 400.000 euros est prévue. Reste seulement à trouver le site pour démarrer les activités. Un ancien garage désaffecté du quartier Argentine de Beauvais pourrait bientôt accueillir ce garage qui fera sans doute le bonheur de beaucoup de personnes.