À quoi sert le diagnostic immobilier

À quoi sert le diagnostic immobilier ?

Tout le monde souhaite acquérir ou louer une maison conforme et c’est d’ailleurs pour cette raison que les diagnostics immobiliers sont exigés dans chaque transaction immobilière. Il en existe plusieurs avec des durées de validité différentes. Bien avant de vous lancer dans l’achat d’un bâtiment, il est important de savoir à quoi renvoi un diagnostic immobilier.

C’est quoi un diagnostic immobilier ?

Il s’agit d’un document via lequel un spécialiste de l’immobilier donne un rapport sur l’état global d’un logement. Ce dernier, après avoir recueilli un certain nombre de données ou d’informations, évalue le bien afin de savoir s’il est conforme aux normes en vigueur ou pas. Cela se fait à la demande du propriétaire ou du bailleur avant que ce dernier ne mette en vente ou en location son bien immobilier.

Lire également : Revisiter l’allure d’un intérieur avec des meubles design

Pourquoi réaliser des diagnostics immobiliers ?

Étant donné que l’achat d’un logement apparaît comme un investissement important, il devient judicieux de se rassurer de la conformité du bâtiment qu’on s’apprête à acquérir afin d’éviter des surprises désagréables. Le diagnostic immobilier est sans doute une pièce obligatoire lors d’une transaction et fait partie du dossier qui sera transmis au notaire. En effet, son rôle consiste à renseigner l’acheteur ou le locataire sur l’état du logement. Le diagnostic de performance énergétique par exemple, informe l’acquéreur sur le niveau de consommation d’énergie et de la quantité de gaz rejetés par la maison ou l’appartement qu’il veut acquérir. Cela permet à l’acheteur de savoir à quoi s’en tenir au cas où il décide malgré les résultats du diagnostic, à acquérir le bien en question.

Quels sont les différents types de diagnostics immobiliers ?

diagnostic immobilier

A découvrir également : Zoom sur le tableau design

Il existe neuf diagnostics immobiliers au total. Certains sont obligatoires dans le cadre de la vente d’un bien immobilier et d’autres au moment de la location. Quoi qu’il en soit, ils visent tous à évaluer l’état d’un logement dans son entièreté.

Si le DPE concerne la consommation énergétique, le diagnostic amiante dont la durée de validité est illimitée, recherche les matériaux susceptibles de contenir de l’amiante dans le logement. Le diagnostic assainissement est nécessaire pour des logements non raccordés aux réseaux publics. Celui des installations électriques et de gaz vise à s’assurer du bon état des installations tandis que celui de la loi Carrez détermine la surface originale du logement. Pour évaluer les risques de catastrophes naturelles ou de pollutions, le diagnostic ERP est réalisé à cet effet. Les diagnostics de plomb et termites consistent respectivement à évaluer la présence de plomb et des termites dans l’habitation.

Quels sont les avantages d’un diagnostic immobilier ?

Ce rapport rassure l’acquéreur ou le locataire sur l’affaire qu’il est sur le point de faire. Acheter une maison conforme est une garantie pour ceux qui vont l’occuper. Lorsqu’on habite dans une maison ou appartement moins énergivore, cela est avantageux d’autant plus qu’on est certain de payer moins de factures d’énergie par an. Toutefois, les avantages ne sont pas que du côté de l’acquéreur car les diagnostics immobiliers favorisent la vente rapide d’un bien. C’est un moyen pour le propriétaire de trouver rapidement des clients.

Quand faire un diagnostic immobilier ? 

Comme vous venez de le lire, il n’existe pas un, mais neuf diagnostics immobiliers qui peuvent figurer dans le dossier de diagnostic technique (DTT). Tous ne doivent pas être obligatoirement réalisés, car cela dépend de l’année de construction du logement. C’est notamment le cas du diagnostic amiante. Quoi qu’il en soit le DTT est obligatoire, dans le cas d’une vente ou d’une location, et cela, que cela concerne une maison ou un appartement. 

Dans le cas d’une vente, ce dossier doit être remis au futur acheteur, au plus tard au moment de la signature du compromis de vente. Il est tout de même préférable de les réaliser dès lors que vous prenez la décision de la mise en vente. En effet, d’après la loi, un futur acheteur peut exiger de les consulter dès la visite du bien. Si vous ne les aviez pas et qu’ils vous étaient réclamés, vous pourriez avoir une amende à payer. De plus, si vous publiez une annonce immobilière, sachez que le DPE doit y figurer. 

Comme vous le verrez sur ce site web, l’intervention peut se faire très rapidement. Vous pourrez ainsi poster votre annonce sans attendre. Aussi, savoir ce qu’il en est du point de vue de votre logement présente d’autres avantages. Vous pourrez notamment en profiter pour améliorer les performances de votre logement, dans le but d’augmenter son prix de vente ou de faciliter sa vente. 

Si vous mettez votre bien à la location, vous devrez remettre les diagnostics au moment de la signature du bail. Néanmoins, comme pour une vente, mieux vaut s’y prendre en avance, dans le cas où vous ayez des travaux à réaliser. Ces derniers risqueraient de retarder l’entrée du locataire dans votre logement, et donc, vous percevrez votre loyer plus tard que prévu.