Combien je peux emprunter pour un prêt immobilier ?

Pour la réalisation de votre projet immobilier, il est probable que vous demandiez un prêt auprès d’une banque. Toutefois, il ne sera pas possible d’indiquer le montant que vous pourrez prêter à l’avance. La plupart du temps, le montant que vous pourrez emprunter est déterminé suivant de nombreuses autres modalités que vous découvrirez ici.

Un montant selon le taux d’endettement

Pour connaitre le montant qu’elles peuvent vous octroyer, les banques tiennent compte de plusieurs modalités qui se croiseront. Dans un premier temps, il sera question de vérifier votre taux d’endettement. Cette valeur qui est généralement de 33 % est la part de votre salaire que vous pourrez consacrer au remboursement de votre dette.

A découvrir également : Un architecte de Nancy pour un aménagement professionnel

Pour faire plus simple, votre salaire doit être trois fois supérieur à vos mensualités. Toutefois, retenez que cette valeur est le standard que peuvent accepter les structures financières. Toutefois, elle peut aller au-delà de ce seuil si vous gagnez bien votre vie par exemple. En effet, le taux d’endettement permet à l’emprunteur d’avoir un reste à vivre assez logique pour une vie épanouie. Dans le cas d’un salaire encore plus modeste, le seuil peut être abaissé par la banque.

Pour déterminer votre capacité d’emprunt, vous pourrez utiliser la formule suivante :

A voir aussi : Isolation des combles : pourquoi et dans quel intérêt ?

Soit M ce montant, M= (revenus – charges) x taux d’endettement %. Toutefois, de nombreuses autres modalités sont prises en compte pour déterminer combien vous pourrez emprunter.

Un somme en fonction de la durée

Dans l’octroi de votre prêt, la durée peut entrer en ligne de compte pour déterminer la somme qui vous sera attribuée. Il faut partir du principe que le montant à emprunter dépend surtout de votre salaire.

Cependant, pour profiter d’un prêt important par exemple, la banque est plus disposée à vous accorder un prêt dont les mensualités sont réduites. Plus vous êtes en mesure de rembourser rapidement, plus vous pourrez contracter des prêts importants à hauteur de vos revenus.

Un prêt suivant l’apport personnel

Votre prêt peut être également conditionné par votre apport personnel. Pour impérativement obtenir un prêt, il est important d’apporter la plus grande partie. Cela témoigne de votre solvabilité et de votre équilibre financier.

Par exemple, pour un projet de 250 000 euros où vous apportez 150 000 euros, la banque n’aura aucun complexe à vous octroyer les 100 000 euros restants.

Un montant selon la situation professionnelle

Dans un processus de prêt, les banques sont vigilantes, du moment où un prêt important constitue un risque majeur. Pour cela, la somme que vous pourrez emprunter dépendra aussi de votre situation professionnelle.

En général, une banque comme toute autre structure financière octroiera plus facilement un prêt à un emprunteur disposant d’un CDI. Dans le cas d’un travailleur en CDD, elle peut se montrer réticente.

L’âge et l’état de santé entrent en compte

Pour finir, la banque aura une affinité particulière pour les emprunteurs ayant un âge compris entre 30 et 40 ans. Lorsque vous devez demander un prêt, ce sera le moment idéal. En effet, la banque s’appuie sur le fait que les travailleurs peuvent connaitre une évolution salariale. Cette marge de progression est en soi une garantie.

Cependant, votre état de santé sera également un critère important pour entrer en possession des fonds. Pour être sûr de profiter d’un crédit auprès de votre banque, il est primordial de jouir d’une parfaite santé. Toutefois, une assurance emprunteur est une bonne option pour avoir la confiance des banques.

En effet, la mauvaise santé de l’emprunteur est un risque que les structures financières ne s’avisent pas de prendre. La convention AERAS facilite également les emprunts aux personnes handicapées.