C’est quoi travailler au pair ?

Au Pair est un excellent moyen de progresser dans les langues et de découvrir une culture différente à travers la vie de famille. C’est aussi une formule relativement peu coûteuse pour l’expérience internationale. Voici les informations les plus importantes à retenir pour commencer l’aventure.

A découvrir également : Comment annoncer une absence au travail ?

Qu’ est-ce que c’est ?

Dans une famille d’accueil à l’étranger, vous pouvez prendre soin des enfants, de la préparation des aliments, de l’aide aux devoirs et éventuellement de petites tâches ménagères. Vous travaillez entre 20 et 45 heures par semaine, selon les formules et les objectifs. En retour, vous serez logé, nourri et recevra de l’argent de poche.

A lire en complément : Qui est considéré comme parent isolé ?

Pour qui ?

Vous devez avoir 17 à 30 ans.

Expérience avec les enfants est un must : baby-sitting, soutien scolaire, divertissement. Si vous avez le Bafa (Certificat d’aptitude pour les fonctions d’animateur), c’est un vrai plus.

Un niveau de base dans la langue du pays hôte est recommandé pour vous comprendre et vous comprendre à un stade précoce.

Si vous avez un permis de conduire, c’est un atout, en particulier aux États-Unis.

Dans quel pays ?

En Europe, les pays ayant le plus grand nombre de jeunes au pair sont l’Angleterre, l’Irlande, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, les pays d’Europe du Nord et les Pays-Bas. En plus de leur proximité géographique, ils offrent l’avantage de vous épargner quelques procédures administratives, y compris les visas !

En dehors de l’Europe, les États-Unis sont la destination principale. Cette formule est également assez courante en Australie et en Nouvelle-Zélande. Dans ce cas, un visa doit être demandé. Il s’agit d’une « Au Pair » spécifique aux États-Unis, ce qui n’est possible que par le biais d’un programme d’échange par l’intermédiaire d’un organisme accrédité. Pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande, il s’agira d’un visa vacances-travail.

Combien de temps devrais-je quitter Au Pair ?

La durée moyenne d’un séjour au pair est de 10 mois, de septembre à juin, pour s’adapter au calendrier scolaire des enfants. Il est possible d’aller plus court, mais les offres sont moins fréquentes.

Comment pouvez-vous marcher ?

Il est souvent conseillé de passer par une agence d’investissement . C’est pourquoi il prendre soin de trouver une famille pour vous, gérer les procédures administratives et vous suivre pendant votre séjour. En retour, vous devrez payer des frais d’investissement, auxquels vous devrez peut-être ajouter des frais de visa et de transport s’ils ne sont pas déjà inclus.

Lors du choix de l’organisation, il est préférable de choisir parmi les membres de l’Association Families et Jeunesse, de l’Association Internationale Au Pair ou de l’Union Française des Agences Au Pair. C’est une garantie de qualité et de sérieux.

Consultez les coordonnées des organisations dans le fichier Actuel Cidj #8 .23 « Go au Pair », disponible auprès du CRIJ, ainsi qu’en BIJ et JIP.

Vous pouvez également trouver une famille par vous-même , mais dans ce cas, soyez très vigilant. Conditions de travail proposées et nécessitent un contrat de travail. Il vous appartient de gérer toutes les procédures administratives, et en cas de préoccupation pour la famille, vous devrez gérer vous-même pour trouver une solution au problème.

Les annonces peuvent être consultées sur les sites suivants : aupair-world.net et findaupair.com

Plus d’informations sur ce sujet ?

N’ hésitez pas à aller au CRIJ, dans un BIJ ou un JIP, c’est gratuit, ouvert à tous, anonymement et sans rendez-vous ! Vous trouverez de nombreuses ressources et rencontrerez un jeune informateur pour vous aider dans votre recherche. Certaines structures peuvent également offrir des ateliers d’information sur ce sujet. Visitez crijinfo.fr/calendar pour la date de notre prochaine animation au CRIJ à Orléans. Vous vivez dans une autre ville ? Contacter le BIJ et le JIP.

lire aussi

  • Préparez-vous pour votre départ
  • Stages à l’étranger
  • Travail à l’étranger
  • Aller sur le chantier de jeunes bénévoles
  • Volontariat international
  • Allez dans un séjour linguistique.