Bilan de l’activité économique pour Nissan en 2014

Nissan, constructeur japonais ayant vendu 328 véhicules au Mondial de l’Auto 2014, est contrôlé par Renault. Nissan a affiché un résultat positif pour l’exercice 2013 – 2014 et le bilan 2014 -2015 est également sur la bonne voie. En effet, le constructeur, allié de Renault, affiche une hausse des profits.

Bilan de l’exercice 2013 – 2014

L’année d’exercice fiscal 2013 – 2014 pour Nissan a commencé en avril 2014 et s’est achevé en mars 2014. Le bilan annuel pour cet exercice a enregistré une hausse de 14 % du bénéfice net pour atteindre les 389 milliards de yens soit 2,9 milliards d’euros. Le constructeur japonais a comptabilisé une progression importante de son chiffre d’affaires (+ 20 %) pour arriver à 10 482 milliards de yens soit 78 milliards d’euros. Le bénéfice opérationnel de la filiale de Renault, 498 milliards de yens soit 3,7 milliards d’euros, a été en hausse de 13,6 %. Le groupe automobile japonais a réalisé une bonne marge de 4,7 %, mais pas encore suffisante en comparaison avec les 8 % prévus pour le bilan annuel 2016. D’ailleurs, il n’a pas fait mieux que ses concurrents japonais Honda et Toyota.

Le bilan de l’exercice 2014 – 2015

L’année d’exercice 2014 – 2015 est toujours en cours, mais certains chiffres laissent penser que les résultats pourront encore être en hausse. En effet, le premier semestre a enregistré une hausse de 24,9 % du bénéfice net pour atteindre 237 milliards de yens soit 1,71 milliard d’euros. Le bénéfice opérationnel a également progressé de 18 % pour arriver à 1,89 milliard d’euros. Le chiffre d’affaires de 37 milliards, quant à lui, a connu une croissance plus soutenue de 8,2 %. Les ventes mondiales du constructeur japonais ont donc connu une hausse de 5,8 %. Nissan a écoulé pour le premier semestre de l’exercice 2014 – 2015 2,58 millions de véhicules.

Le groupe Nissan, contrôlé à hauteur de 44 % par Renault, peut atteindre les objectifs qu’il s’est fixés pour cette année d’exercice qui se terminera fin mars. Les prévisions sont un bond de 4 % du bénéfice net, une hausse de 2,9 % du chiffre d’affaires et une progression de 7,4 % du bénéfice opérationnel.