Le détecteur de mouvement pour un éclairage automatique

Dispositif automatique, le détecteur de mouvement a la capacité de détecter la présence d’un individu. Employé dans le domaine de l’éclairage, il met en lumière un environnement ciblé durant un laps de temps prédéfini. Cet appareil de domotique s’installe soit à l’extérieur, soit à l’intérieur d’un habitat. Le détecteur de mouvement possède des avantages qu’il serait dommage de ne pas exploiter pour apporter davantage de confort à son logis. Détaillons les points forts de ce matériel.

Automatisation de l’éclairage

Quand il est utilisé pour automatiser un éclairage, le détecteur de mouvement contribue à sécuriser une propriété privée par la dissuasion. Si un intrus s’approche trop près, la lumière s’allume et le rend visible. La personne malveillante surprise par le dispositif préfèrera certainement prendre la fuite.

Le capteur de mouvement s’avère aussi très pratique dans la gestion quotidienne des lampes. Inutile de chercher un interrupteur à l’entrée d’une pièce sombre, le système détecte notre présence et se charge de nous éclairer. C’est confortable et sécurisant. On ne risque plus de tomber dans les escaliers ou de trébucher sur un objet.

Opter pour un détecteur de mouvement c’est aussi le gage de réduire le montant de ses factures d’électricité. Trop souvent la lumière reste allumée sans raison dans une pièce inoccupée. En confiant la gestion de l’extinction lumineuse à un automate, oublier d’éteindre n’est plus un problème puisqu’il n’y a plus besoin d’appuyer sur l’interrupteur. Tout s’éteint au bout de quelques instants dès lors que la pièce est vide. Pratique et économique !

Faire le choix de l’éclairage automatique

La tentation de l’éclairage automatisé ne doit pas se heurter au choix de l’équipement. En effet, de nombreux détecteurs de mouvement sont accessibles à moindre coût mais il n’est pas simple de savoir quels paramètres prendre en compte pour bien acheter.

Pour un usage domestique, il importe de s’équiper d’un dispositif dont la portée détection est suffisamment grande pour couvrir la totalité d’une pièce. Le minimum est une dizaine de mètres. De plus, l’angle du capteur doit pouvoir disposer d’un spectre assez large pour un réglage allant de 90 à 360°. Bien sûr, tout dépend de la zone à surveiller.

Il est également préférable que le détecteur de mouvement soit équipé d’un capteur crépusculaire. En différenciant le jour de la nuit, la lumière ne se déclenche que lorsque la pénombre s’installe. Enfin, le temps d’allumage est un facteur important pour ne pas trop attendre avant de bénéficier d’un point lumineux.