Combien gagne un serrurier ?

Contrairement aux nombreuses idées reçues, le serrurier gagne convenablement sa vie, loin du cliché miséreux qu’on lui accroche. Cependant, le salaire mensuel d’un tel professionnel varie d’un artisan à un autre. Son ancienneté également est un facteur qui agit sur son salaire. Si vous vous demandez combien gagne un serrurier, voici ce que vous devez savoir.

Le salaire du serrurier selon les catégories

Le métier de serrurier n’est plus vraiment à présenter. Cet artisan, vous l’auriez reconnu, vole à votre secours lorsque votre serrure vous lâche ou lorsque vous avez besoin d’un dépannage d’urgence.

Lire également : Les démarches à entreprendre pour obtenir le certificat de conformité européen

Toutefois, selon sa formation, celui-ci peut réaliser des ouvrages chaudronnés, et des structures métalliques ou offrir des services de base qu’on lui connait. En France, le salaire d’un serrurier peut être largement au-dessus du SMIC.

Lorsqu’on considère les catégories de serruriers rencontrés sur le marché, les prix peuvent rapidement évoluer. Il y a quelques années, chacune des 4 classes d’ouvriers gagnait un salaire mensuel connu :

A voir aussi : Pépin de Pomme, le meilleur pour bébé

  • le chef d’équipe : 2122 euros ;
  • l’ouvrier professionnel : 1570 euros ;
  • l’ouvrier d’exécution : 1438 euros ;
  • et le compagnon professionnel : 1838 euros.

Depuis peu, les salaires sont revus à la hausse. Un serrurier installé à son propre compte peut gagner entre 1500 et 3000 euros le mois. Parfois cela, dépasse largement ces estimations.

Le salaire du serrurier influençable par certains aspects

Le salaire mensuel d’un serrurier est défini par le nombre d’interventions qu’il fera au cours d’un mois. Ainsi, comme vous pouvez vous en douter, la zone d’intervention peut conditionner ce salaire minimal.

En réalité, il y a des villes où le cambriolage bat son plein. Dans ces cas, les artisans-serruriers sont aussi très sollicités. C’est aussi le cas des contrées en pleine expansion où les constructions ont le vent en poupe.

Par exemple, le salaire d’un professionnel en Île-de-France tourne autour de 1743 euros contre 1494 euros dans le sud-ouest ou le nord de la France. Ces salaires peuvent augmenter en fonction de la fréquence et de la spécificité des interventions. En Provence, les salaires peuvent être plus bas qu’en ville à cause du niveau de vie et du pouvoir d’achat des personnes qui y vivent.

Cela peut paraître banal, mais l’expérience d’un professionnel peut agir sur sa mensualité. Plus le professionnel a de l’expérience, plus son salaire peut être important. Les émoluments pour un débutant tournent autour de 1245 euros le mois. Avec 5 ans d’expérience, il gagnera tout au moins 1500 euros par mois. Le cachet mensuel peut dépasser les 1800 euros avec plus de 10 ans.

Comme autre facteur pouvant augmenter le salaire mensuel d’un serrurier, l’on retrouve les interventions d’urgence. Ce sont des services qui sont offerts en dehors des heures habituelles de travail. La particularité de ces prestations réside dans le fait qu’elles sont plus coûteuses. Plus un professionnel fera des interventions d’urgence, plus son salaire sera conséquent.

Il est également important de rappeler que dans l’exercice de leur fonction, les serruriers peuvent utiliser des outils technologiques. Cela permet d’offrir des services de qualité. Inutile de vous dire alors que le salaire mensuel d’un serrurier dépendra également de ce facteur.

En résumé, le rythme de travail, le niveau d’insécurité, les outils utilisés, l’expérience du professionnel, etc., sont autant d’éléments qui déterminent le salaire mensuel d’un serrurier.