Sign in / Join

Olympique de Marseille : la révolution Mc Court pourrait toucher la commanderie

Marcelo Bielsa l’avait demandé et obtenu : des aménagements ont été faits il y’a 2 ans au niveau du centre d’entrainement Robert Louis Dreyfus. C’est la même chose avec Rudi Garcia qui n’a pas tardé à faire comprendre aux dirigeants que le club avait besoin de plus de place pour se mettre au niveau des meilleurs clubs. Le fait est qu’il est assez difficile de trouver de nouveaux espaces afin que le club puisse avoir un espace suffisant pour travailler. Pour ce cas de figure, il ne s’agit pas de déménager, mais offrir un cadre propice à tout le monde.

A lire aussi : Comment installer un radiateur ?

Jean Claude Godin à la rescousse

Pour acquérir de nouveaux terrains à aménager en tant que centre d’entrainement, Jean Claude Godin pourrait être appelé à la rescousse. Celui-ci pourrait alors céder des terrains constructibles au club. Ce qui va permettre, par la même occasion, de négocier le loyer du stade Vélodrome avec la municipalité. Tout laisse croire alors que l’on se dirige vers un accord gagnant-gagnant entre le club et la mairie de la ville.

Désormais, c’est tout le volet immobilier du club phocéen qui a Etter mis à plat et ceci concerne surtout la Commanderie. Un responsable du club confirme d’ailleurs que les choses pourraient évoluer positivement d’ici quelque temps. D’ailleurs, Frank McCourt l’avait implicitement fait savoir lors du rachat du club. L’objectif, c’était de faire en sorte que l’Olympique de Marseille redevienne un grand club en Europe. Et pour atteindre cet objectif, il fallait faire bouger les choses.

A voir aussi : Faciliter le quotidien des personnes à mobilité réduite en faisant appel à des professionnels 

Des gros aménagements en perspective

« On doit réaliser de gros investissements et cela doit être du grand standing ». C’est en ces mots que le nouveau propriétaire de l’Olympique de Marseille a qualifié la situation du club. Des déclarations qui en disent long sur l’ambition du club dont le président pressenti était Xavier Giocanti. D’abord, le club va tenter de racheter des terrains situés à côté du centre d’entrainement, mais ceux-ci ne sont pas à vendre.

Le club pourrait alors prendre une décision assez radicale, à savoir transférer une partie de ses activités. Il s’agit d’une décision assez radicale, mais qui pourrait concerner les jeunes du centre de formation. Il y a quelques jours, le quotidien l’Équipe indiquait déjà que des travaux pourraient être engagés afin d’optimiser le centre d’entrainement du club. Au vu des ambitions de l’Olympique de Marseille, ceci parait tout à fait normal.