Accident de voiture: Que faire de son véhicule accidenté ?

Vous avez un véhicule hors d’usage, en panne ou accidenté qui dort dans votre garage ou devant chez vous ? Il existe plusieurs solutions en vue de vous en débarrasser et peut être gagner un peu de sous. Il est alors important de vous renseigner afin de choisir la bonne. Découvrons ensemble ces solutions. Selon le type d’accident de voiture et l’état actuel du véhicule, les possibilités sont en effet nombreuses.

Vendre son véhicule accidenté

Un accident de la route avec votre véhicule est un triste événement. Bon nombre de personnes se contentent de déposer leur véhicule dans un coin de leur garage et de le regarder se détériorer. Pourtant vous avez la possibilité de la vendre, mais sous certaines conditions.

Véhicule accidenté, mais qui fonctionne toujours

Dans ce cas, il a la même valeur qu’un véhicule d’occasion. Il faut donc mentionner l’information dans l’annonce de vente et sur la déclaration de cession. D’autres informations doivent être fournies à l’acheteur comme : la carte grise du véhicule, un document attestant de la visite technique datant de moins de 6 mois… D’autres documents peuvent être éventuellement demandés par le futur acheteur.

Vous pouvez aussi avoir recours à des agences en ligne qui pourront reprendre votre véhicule. Celles-ci ont mis en place une procédure bien simple. Vous les contactez en ligne puis vous convenez d’un rendez-vous. Leurs experts évaluent votre véhicule et vous proposent un prix de reprise. Si celui-ci vous convient, l’affaire est réglée.

Véhicule accidenté, mais ne fonctionne plus

Suite à la mise en place en 2009 du système d’immatriculation des véhicules, la vente de tout véhicule accidenté non fonctionnant est interdite. Toutefois, il vous reste 3 options : l’amener à la casse ou le laisser dans votre garage ou le décomposer en pièces détachées vendables. Si vous choisissez la solution casse, le véhicule doit disposer d’éléments comme sa carrosserie. Au cas où vous choisissez la seconde option, il est important d’établir, dans un délai d’un mois à compter de la date de retrait, auprès de la préfecture une déclaration de retrait.

Faire enlever son véhicule hors d’usage

Votre véhicule est totalement hors d’usage ou accidenté ? Des professionnels se chargent de l’enlèvement épave gratuit. Le service est souvent disponible 6j/7 du lundi au samedi de 8h à 20h et est accessible dans tous les départements de l’Ile-de-France. Quel que soit votre statut (sociétés, collectivités locales, particuliers, administrations), le service vous est accessible gratuitement.

Les services d’une entreprise d’enlèvement d’épave

Une entreprise d’enlèvement d’épave a pour rôle essentiel de récupérer un véhicule hors d’usage n’importe où. Alors, quel que soit le type de véhicule (moto, camionnette, automobile) ils ont compétence, quelque soit l’endroit où il se trouve de l’enlever, ces professionnels se chargent de tout. Disposant des matériels adéquats, l’enlèvement épave gratuit par épaviste vhu agréé, se déroule sans incident. Une procédure simple en trois étapes est mise en place.

La prise de contact

Elle se fait par mail ou par téléphone. Le rendez-vous facile à obtenir peut être adapté selon votre disponibilité.

Accident de voiture: enlèvement de votre épave

Aux heures et jours convenus, un professionnel passera récupérer gratuitement votre épave. Vous devrez cependant remplir quelques formalités telles que : la carte grise du véhicule, la carte d’identité du propriétaire, un certificat de non-gage, un formulaire VGE

La destruction de l’épave

Le professionnel se dirigera directement vers un centre de destruction pour véhicules usagés, si c’est l’option qui a été retenue.

Certaines entreprises d’enlèvement épave après un accident de voiture proposent des services de rachat de véhicules. La condition essentielle est que votre véhicule ait moins de 10 ans. Des professionnels se déplacent chez vous, font une estimation du prix de la vente. Si le prix proposé vous convient, l’affaire est très vite conclue.