Réaliser soi-même sa piscine enterrée

Avoir une piscine enterrée dans son jardin est le rêve de presque tous les propriétaires de pavillon, que ce soit en ville ou à la campagne. En effet, une vraie piscine avec un environnement bien pensé, permet d’envisager l’été et la demi-saison avec bonheur. La joie de se baigner en famille, à tout heure du jour ou de la nuit ! Le plaisir de se rafraîchir lors des canicules !

Sans compter le côté esthétique d’une piscine enterrée qui donne de suite à un jardin un cachet chic et crée une ambiance festive. Ce rêve de luxe est désormais accessible à presque tous les budgets. En effet, on peut s’offrir une piscine enterrée à moindre coût, si l’on veut bien réaliser les travaux soi-même et acheter un kit. Ces derniers sont très bien conçus et maintenant, réaliser sa piscine devient -presque- un jeu d’enfant…

La réalisation d’une piscine enterrée :

Voici, dans l’ordre, les étapes pour réaliser une superbe piscine enterrée.

– Tout d’abord, le terrassement. Il convient de faire un trou de la largeur, longueur et profondeur du bassin souhaité, légèrement au-dessus des cotes de la structure. On peut passer par une location mini pelle à la journée et faire le trou soi-même ou demander à une entreprise de maçonnerie d’intervenir pour le terrassement.

– La mise en place. Au préalable, il faut réaliser un bétonnage du pourtour de l’emplacement de la future structure. On positionne alors l’escalier à sa place définitive. Une fois le béton sec, on y pose dessus les éléments de la structure, les uns emboîtés dans les autres, comme un système de légos. Ces modules sont creux et sont destinés à être remplis de béton. Le pourtour de la piscine est ainsi entièrement réalisé, en y englobant les blocs destinés à la filtration, nage à contre-courant, projecteur, etc.

– La fixation. On pose sur le sol un treillis soudé (ferrailles rigides entrecroisées servant de support au béton), puis on remplit les modules de béton, en terminant par la dalle. On laisse sécher.

– Les finitions. Les margelles viennent se fixer sur le pourtour de la piscine, tandis qu’on positionne le feutre qui recouvrira le béton sur le sol et sur les murs. Quelques brouettes de grave ou de terre viennent combler l’espace entre la structure et le bord du trou. Enfin, dernière étape : le liner (le prix liner piscine varie entre 10 et plus de 100 le m2 sans compter la pose) est posé sur des accroches fixées, le plus souvent, sous la margelle.

Vous remplissez d’eau et votre piscine est prête à plonger ! Ce n’est pas plus compliqué que cela ! Les explications fournies avec le kit permettent de bien comprendre le déroulement de chaque étape et rendent ainsi très simples les opérations de montage.

Le choix d’un escalier :

Pour donner un aspect plus élégant à votre piscine, et pour des raisons pratiques, il faut y installer un escalier qui sera beaucoup plus joli et aussi beaucoup plus accessible qu’une simple échelle à barreaux fixée à l’intérieur du bassin. On a le choix entre deux sortes d’escaliers : les escaliers à positionner à l’extérieur du bassin et les escaliers à installer à l’intérieur.

– Les escaliers extérieurs donnent de la longueur à l’ensemble puisqu’ils viennent en prolongement du bassin. Ils peuvent être en forme d’arc de cercle et être positionnés sur un des côtés de la piscine ou dans un angle. Ils sont très élégants et confortables, permettant un accès facile au bassin. De la même façon, on peut choisir des escaliers extérieurs droits. Ils se positionneront comme ceux arrondis. Ils donnent un air plus moderne à la piscine.

– Les escaliers intérieurs s’installent dans le bassin et prennent une partie de la zone de baignade. Il vaut mieux donc les réserver à des grandes piscines ou à des bassins que l’on souhaite volontairement sobres. Les piscines contemporaines sont ainsi dotées d’escaliers intérieurs sur toute la largeur du bassin, la première marche étant large afin de donner un grand espace plage à peine recouvert d’eau. Ce type d’escalier convient très bien aux piscines longues, style couloir d’eau. Plus petits, les escaliers intérieurs d’angle prennent moins de place mais offrent quand même un accès facile à l’eau.

Les équipements de piscine :

Aujourd’hui les piscines ne sont pas que des bassins utilisés l’été. On souhaite prolonger les plaisirs de la baignade en demi-saison avec une eau raisonnablement chaude, on veut une piscine sécurisée, on veut une piscine sportive et pratique d’entretien. Les équipementiers de piscines l’ont bien compris puisqu’ils proposent des produits destinés à faciliter la vie des propriétaires de piscines !

– Tout d’abord, la sécurité ! Depuis la loi du 31 janvier 2003, tout propriétaire de piscine se doit d’installer un dispositif de sécurité. Ce dernier peut être une barrière, une alarme ou une couverture de bassin. Les trois sont autorisés à conditions de respecter la législation en vigueur. D’où l’intérêt de choisir son dispositif avec soin. Il faut savoir que la couverture de piscine ou l’abri ou le volet automatique sont certes plus onéreux que les autres dispositifs, mais ils permettent de protéger l’eau (des feuilles mortes par exemple) et de conserver plus longtemps la chaleur de l’eau accumulée la journée.

– Des accessoires ludiques et pratiques. Si on aime se baigner, on souhaite profiter d’une eau à bonne température et on aime moins passer du temps au nettoyage du bassin. Pour limiter cette corvée, il existe des balais qui se branchent sur le système de filtration et qui permettent un bon nettoyage. Et concernant la température de l’eau, il existe plusieurs systèmes. La pompe à chaleur s’adapte à tous les bassins et surtout aux plus grands. Mais la couverture à bulles permet la nuit, de conserver la chaleur de l’eau.

Enfin, au niveau des équipements, on installe de plus en plus de systèmes de nage à contre-courant. Cette installation, très simple, permet d’optimiser les bassins surtout ceux de petites tailles. Pour finir, n’oubliez pas l’éclairage de votre bassin et n’hésitez pas à vous offrir un projecteur de couleur grâce aux lampes à led dont il est équipé. Effet magique la nuit !

Source : http://www.magazette.fr/lauto-construction-dune-piscine-etape-etape/