Comment agir face à un enfant qui ne reste pas à table ?

enfant agité

Un enfant qui gigote lors d’un repas est souvent source de tensions. Plusieurs raisons peuvent expliquer cet agissement dont notamment l’absence d’appétit, l’envie de jouer, la position sur la chaise, la fatigue, l’ambiance ou encore son tempérament. Voici quelques conseils pour l’aider à se tenir tranquille à table.

Comprendre l’enfant agité.

Avant de prévoir des mesures contre cette mauvaise habitude, essayez d’abord de comprendre comment elle s’est instaurée, depuis combien de temps et quelles sont les motivations de l’enfant à sortir de table. Il est également important de voir si les parents ont les mêmes comportements face à l’enfant qui adopte une telle attitude.

Il faut savoir que la capacité de rester assis à table diffère selon l’âge et le caractère de l’enfant. En général, un enfant de 2 ou 3 ans reste assis pendant 15 minutes maximum, une durée qui peut être plus courte pour un enfant plus jeune. Cette durée devient de plus en plus longue dans la mesure où l’enfant grandit.

La deuxième raison peut résider dans le fait qu’il n’a pas encore développé la musculature et l’endurance nécessaires pour maintenir une position assise pendant plusieurs minutes. Il est obligé de bouger pour se sentir en confort.

Pour les enfants à tempérament actif, il est très difficile de tenir plusieurs minutes dans cette position. Ils ont un besoin constant de dépenser leur énergie, les obligeant à gigoter pendant le repas.

L’enfant ne reste pas assis à table tout simplement parce qu’il ne se sent pas inclus dans la conversation. Il s’ennuie et cherche à s’occuper avec les écrans (tablette, télévision, cellulaire).

Comment aider l’enfant à rester assis à table ?

Voici quelques conseils à retenir pour que l’enfant adopte de manière progressive cette habitude. Premièrement, la position sur le siège – faites en sorte de l’asseoir sur une chaise haute ou bien placer un petit banc sous ses pieds de manière à ce qu’il soit mieux installé à table. Si votre enfant semble trop fatigué, pensez  à devancer l’heure du repas. En revanche, s’il a un tempérament très actif, dînez un peu plus tard après qu’il ait dépensé son énergie en dansant dans le salon, en courant dans toute la maison ou en jouant dans les escaliers, par exemple. Demandez-lui de venir manger seulement lorsque vous êtes prêt à servir, cela lui éviterait de trop attendre. Placez le couvert et tout ce qui est nécessaire pour le repas (sel, pain, beurre, eau, etc.) de cette manière, vous n’aurez plus à vous lever et donnerez vous-même un bon exemple. Pas d’écrans pendant le repas, essayez de maintenir une ambiance agréable et participative à table.