Un accéléromètre

3 détails à connaître concernant l’accéléromètre

L’accéléromètre est un dispositif qui tient une place importante en électronique et dans la construction. Destiné à évaluer l’accélération linéaire et angulaire au niveau d’un appareil, il se révèle indispensable dans plusieurs appareils et équipements du quotidien. En effet, cet outil se trouve généralement intégré aux appareils électroménagers, les smartphones mais aussi dans les gros engins industriels. Alors de quoi s’agit-il ? Et comme fonctionne-t-il ? Laissez ces quelques lignes éclairer vos lanternes pour en savoir plus sur l’accéléromètre.

Un accéléromètre, c’est quoi ?

Si le terme accelerometre ne vous dit rien, sachez que vous en utilisez un chaque jour dans votre smartphone, dans vos appareils électroménagers et également dans votre voiture. Sachez par ailleurs que l’accéléromètre peut aussi trouver usage dans des structures de grande envergure à l’instar des bâtiments et des ponts. Pas plus gros qu’une allumette, ce capteur installé dans les infrastructures sert à capter les vibrations des accélérations linéaires et angulaires, qu’il analyse en trois dimensions.

A lire aussi : 3 astuces pour payer moins cher vos courses

Cette pièce comporte généralement deux parties. La première partie détecte de manière mécanique les accélérations d’une masse se trouvant à l’intérieur de l’appareil. Quant à l’autre partie dite électronique, elle se charge d’interpréter les signaux captés.

A quoi sert l’accéléromètre ?

Pour faire simple, l’accéléromètre est un transducteur d’accélération qui mesure et interprète les accélérations ainsi que les chocs de mouvements survenant sur la structure où il est installé. Dans le cas d’une construction, les données collectées par cet appareil sont exploitées pour évaluer sa résistance aux contraintes. Il aide ainsi les constructeurs à choisir les bons matériaux pour optimiser la durabilité des infrastructures.

A voir aussi : Free débarque en Italie et casse les prix du mobile

En ce qui concerne les appareils connectés, comme notamment les smartphones, l’accéléromètre intervient dans l’ajustement des fonctionnalités de l’appareil. Couplé à un microprocesseur, il interagit avec diverses applications. Il est ainsi en mesure de détecter les changements de position de l’appareil afin d’ajuster l’affichage de l’écran. Couplé à une application pour le bien-être, il réagit aux vibrations des pas et permet d’évaluer l’intensité des activités physiques effectuées par l’utilisateur.

Dans une voiture, il est surtout utilisé pour détecter les chocs afin de déclencher les dispositifs de sécurité, dont les airs bags, en cas de collision.

Quels sont les différents types d’accéléromètre ?

Comme vous l’avez compris, l’accéléromètre peut se décliner sous différentes formes, selon les besoins. Il est dit capacitif MEMS lorsqu’il est monté sur un ressort et réagit instantanément aux vibrations auquel il est soumis. Cette déclinaison est souvent présente dans les appareils connectés. On distingue également l’accéléromètre piézorésistif, qui lui, est utilisé pour évaluer les contraintes auxquelles les infrastructures sont soumises : il peut enregistrer des vibrations à très haute amplitude et très haute fréquence.