Sign in / Join

Ostéopathie : pour qui et pour quoi ?

Les traitements ostéopathiques sont maintenant de plus en plus renommés. Aussi bien les plus jeunes que les moins jeunes se lancent dans ce type de soin règlementé et contrôlé. Mais ce n’est pas pour autant qu’il s’agit d’une thérapie qui aura les mêmes bénéfices auprès de tous. Focus sur les conditions de recours à l’ostéopathie.

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une branche de la médecine moderne. Elle combine à la fois des mobilisations, des mouvements précis, un traitement par des points de tensions (similaires à certains points en acupuncture), des massages musculaires de relaxation et des méthodes de rééducation. Ce n’est donc pas seulement un massage comme on peut en voir dans les centres de bien-être et dans les établissements de massage. Il faut avoir une certaine expérience et des années d’études pour porter ce titre et proposer ce genre de prestation.

Lire également : Piscine tubulaire Intex Ultra Silver

L’ostéopathie se base sur des années de recherche comportementale. En effet, les soins qui sont prodigués par ces thérapeutes sont minutieux et présentent certains risques, comme dans toutes les professions en liens avec la santé. De mauvaises manipulations répétées pourraient avoir des conséquences, cependant vous le ressentirez lors de la mise en position et pourrez en faire part à votre ostéopathe. Quand vous choisissez votre thérapeute, renseignez vous sur sa pratique, sa réputation, gage de la qualité de ses services.

Les traitements ostéopathiques commencent par un premier rendez-vous de prise de contact et soin selon la priorité de vox maux. La consultation dépendra des réponses aux questions préalables auxquelles il faudra répondre avec honnêteté, cela peut durer 5 à 10 minutes, des fois plus. Les questions axeront sur votre environnement et l’origine du problème :

Lire également : Un déménagement Low Cost, C’est possible

  • Comment vous êtes-vous bloqué le dos ?
  • À quel moment s’est passée la chose ?
  • Est-ce la première fois que vous ressentez un mal de dos ?
  • Que faites-vous dans la vie ? Avez-vous une activité physique importante ?

Mais le médecin peut également approfondir les choses. Il peut entre autres vous demander quelques renseignements sur votre comportement quotidien :

  • Avez-vous l’habitude de vous courber ?
  • Portez-vous souvent des choses lourdes ?
  • Quelle est votre position assise habituelle ?

Tous ces détails doivent être pris en considération pour vos soins.

Si vos douleurs se font de plus en plus ressentir, contactez en urgence un ostéopathe, il pourra vous soulager rapidement. Plus vous attendez, plus vos douleurs peuvent prendre de l’ampleur.

Sondage sur les patients des ostéopathes

Vous l’aurez compris, un ostéopathe ne se charge que des maux de dos. C’est d’ailleurs la solution la plus recommandée quand vous commencez à ressentir des gênes dans du dos.
Quand on parle d’ostéopathie, on a tendance à croire que ce sont les sportifs ou les personnes d’un certain âge qui devraient faire appel à ce genre de service. Il n’y a rien de faux dans cette conception. La sursollicitation lors d’efforts musculaires répétitifs et prolongés doit être suivi par un ostéopathe aguerri. Par ailleurs, au-delà de 60 ans, les muscles et autres tissus du corps perdent en souplesse. Ils se lèse plus facilement. C’est la raison pour laquelle, les personnes âgées sont plus victimes de sciatiques que les autres catégories de personne.

Dans certaines régions de Paris ou des Yvelines, ils occupent 30 à 50 % de la patientèle d’un ostéopathe.
Mais dans la société de stress dans laquelle on vit actuellement, les sportifs et les personnes âgées ne sont pas les seules à consulter régulièrement un ostéopathe. Les trentenaires et quadragénaires forment le reste de la clientèle des ostéopathes. Que ce soit les femmes ou les hommes, tous peuvent être victimes de lumbago, sciatique ou cruralgie. Pour les hommes, il s’agit dans la plupart des cas d’une mauvaise habitude adoptée depuis un moment ou même depuis l’enfance : se pencher à 90 ° pour ramasser quelques choses, courber le dos en position assise ou porter des choses lourdes pour marquer sa virilité, etc.

Pour les femmes, les causes sont plus originales, avec par exemple des douleurs de dos liées au port de talons aiguilles. Si certaines souffrent de sciatique à cause de leur habitude de vie, d’autres en sont victimes à cause de leur morphologie.