Les causes de l’usure des revêtements de plancher

Le revêtement de sol est indispensable tant pour la déco de l’intérieur que pour le confort des occupants. Mais, manque d’entretien, choc dû à la chute d’un objet, vétusté et bien d’autres circonstances peuvent favoriser son usure. Dans cet article, nous vous montrons les causes les plus fréquentes qui entrainent l’usure de votre revêtement de plancher.

L’exposition aux UV

Une exposition prolongée aux rayons du soleil provoque l’usure de votre revêtement de sol. La chaleur du soleil fait décomposer les composants du revêtement et favoriser une usure précoce. Si vous n’avez pas de rideaux adaptés ou que vous n’utilisez pas de produits de protection spécifiques, mieux vaut opter pour un revêtement capable de résister aux UV afin d’éviter une usure prématurée.

L’humidité fréquente

Stagnation d’eau, déversement fréquent de liquide ou tout simplement un dégât des eaux ont tendance à altérer la qualité du revêtement de sol. Si vous ne pouvez pas éviter le déversement d’eau, il serait préférable d’envisager de nettoyer immédiatement la surface et de drainer l’humidité en cas de déversement de liquide. Le mieux serait aussi d’utiliser une protection contre l’humidité ou directement de traiter la source de l’humidité résiduelle.

L’erreur de conception

Il est possible que l’usure précoce du revêtement de sol soit provoquée par une mauvaise conception du plancher. Dans ce cas de figure, il est mieux de réussir dès le départ la pose du revêtement. Pour cela, vous devez vous assurer que le lieu de pose soit parfaitement plat et qu’il n’existe aucune saleté ou salissure qui pourrait défavoriser l’adhérence du revêtement. Si c’est pour une rénovation, mieux vaut ne pas réparer localement les zones qui se détachent et de lancer une réhabilitation totale. Cela offre la garantie d’une mise en œuvre durable et efficace.

L’altération du revêtement peut également être provoquée par l’expansion ou la contraction du support. Celui-ci, sous la chaleur tend à se dilater et inversement à se contracter en cas de froid. Cela a une influence importante sur l’état du revêtement en surface, car celui-ci va bouger et ne plus adhérer complètement. Si vous utilisez un revêtement de carrelage, le mieux serait de mettre en place des joints de dilatation pour absorber efficacement la dilatation ou la contraction du matériau. Pour éviter d’autres dégâts, le mieux c’est de confier les travaux à un artisan carreleur ou une entreprise spécialiste des travaux de revêtement de sols.