Comment éviter les agressions nocturnes ?

Dans un monde où le degré d’insécurité est véritablement à son apogée, prendre ses précautions semble indispensable. Les malfaiteurs ont surtout tendance à agir durant la nuit. Ils savent que les risques de se faire attraper sont moindres lorsque les lampes sont éteintes. Prenez donc vos dispositions.

Que faire pour éviter les agressions nocturnes ?

Le taux des agressions durant ces récentes années a atteint un niveau inquiétant. Une étude récente publiée par LaDepeche.fr a même permis de découvrir que plusieurs jeunes filles se faisaient agresser le soir lorsqu’elles revenaient de soirées festives. Cette situation présente de multiples conséquences. Entre le viol, la perte d’importantes sommes d’argent ou d’objets de valeur, le traumatisme, le choc émotionnel… les agressions nocturnes peuvent ruiner l’existence d’une personne. Le seul moyen de les éviter c’est de faire preuve de vigilance. La self-défense passe en premier lieu par un comportement préventif et des réflexes simples à acquérir.

Le soir, il vous faudra éviter les rues et les parcs peu fréquentés, ou encore mal éclairés. Pensez aussi à varier vos heures de sortie et de retour à votre domicile. Si vous devez vous rendre à une fête, songez à réserver un taxi de nuit.

Vous n’aurez alors pas à traîner tout seul à certaines heures. Évitez également de vous priver d’un sens juste parce que vous tenez à écouter de la musique. Lorsque vous croisez la route de personnes douteuses, restez sur vos gardes et changez même de trottoir.

Évitez de tomber dans un état de stress et d’hyper vigilance

Sachez également que ce n’est pas parce que les agressions sont nombreuses que vous deviendrez forcément une victime. On ne se fait pas agresser tous les jours. Si vous avez pris la peine de bien choisir votre heure de sortie, vos lieux de fréquentation, ainsi que les routes que vous allez emprunter, vous n’aurez pas à vous retrouver dans des situations « prédateur-proie ». Vous n’avez pas donc besoin de rester en permanence sur la défensive.

Prendre ses précautions ne doit pas se transformer en un état de stress et d’hyper vigilance de tous les instants. Restez tout simplement concentré. Tout ce que vous avez à faire c’est d’éviter certaines « distractions sensorielles ». Vous parviendrez ainsi à rester en alerte et averti de tout ce qui vous entoure.

Si possible également, évitez de sortir le soir seul. Les agresseurs ne s’en prennent pas à tout un groupe (d’habitude). Par contre si vous êtes seul, vous devenez une proie facile.