Les démarches zéro déchet

On entend souvent parler de l’écologie, des démarches zéro déchet etc. mais on ne sait pas qu’est-ce que c’est réellement et par où commencer. S’engager dans une démarche zéro déchet débute d’abord par une prise de conscience et une envie de mettre en marche des changements à commencer par soi-même puis ses alentours.

Mais cela ne se fait pas en un jour, c’est une opération qui peut prendre du temps et qui se fait pas à pas. Voici quelques astuces pour se lancer et poursuivre les démarches zéro déchet.

Savoir dire « Non »

On peut commencer par refuser tout ce qui peut engendrer des déchets chez soi. Quand on fait les courses, on peut refuser l’usage des sacs en plastique. A la place, on peut se servir de sacs en toile recyclable ou bien des sacs en papier. Non seulement ils sont faciles à ranger mais ils peuvent aussi être réutilisés. On peut également utiliser des sacs en tissu qui sont lavables.

Quand on va dans les commerces comme bars et restaurants, on peut aussi refuser d’utiliser des baguettes en plastique, des serviettes en papier, des touillettes, des pailles etc. Ils sont tous jetables après un premier usage et seront donc des déchets qui s’accumuleront.

Plusieurs magasins proposent aussi des cadeaux gratuits, des échantillons de produits qu’on a l’habitude d’accepter alors que l’on ne les utilise pas forcément. On peut donc les refuser.

Enfin, l’on peut coller une étiquette Stop Pub sur sa boite aux lettres, et consulter les catalogues d’hypermarchés sur internet.

Consulter les catalogues sur internet

Stop au jetable !

Tout ce qui est jetable, on peut les refuser ou au moins les réduire. On peut par exemple éliminer les prospectus, les imprimés publicitaires etc. et aller directement sur internet pour les voire. En effet, on peut y trouver des sites qui les publient en ligne. On évite ainsi de les avoir chez soi et de les jeter sans même les lire. C’est une bonne démarche zéro déchet.

Pour tous les éléments jetables (équipements, outils, etc.), on peut acheter à leur place des produits durables. Il s’agit de produits qui pourront être réutilisés plusieurs fois avant usure et qui après pourront aussi être recyclés. On peut par exemple acheter des produits dans des boites qu’on puisse par la suite réutiliser pour en faire des éléments décoratifs, des produits emballés avec des emballages qu’on puisse réutiliser dans la cuisine ou pour conserver des objets etc.  

Mieux contrôler sa consommation

Quand on parle de consommation, il s’agit en premier lieu de nourriture. Des milliers de tonnes de nourriture sont jetés tous les jours. Pour éviter ou réduire ce gaspillage, mieux vaut ne préparer que la quantité qu’on puisse vraiment consommer et conserver le reste.

La consommation concerne aussi plusieurs autres produits comme les produits vestimentaires. Rien ne sert d’acheter des habits que l’on ne porte pas.

Pour les produits que l’on utilise à la maison comme les produits de douche, les produits de nettoyage etc., on peut choisir des produits portant des étiquettes écolabels. Ils sont moins nocifs non seulement pour les usagers mais aussi pour l’environnement.

Il est temps de mettre en place des démarches zéro déchet

Ne pas retenir ce dont on n’a pas besoin

Plusieurs personnes ont du mal à donner ou à partager. Mais si on a envie de faire des pas pour des démarches zéro déchet, ce sont des étapes à franchir.

Si l’on a des choses inutiles ou qui ne servent plus, on peut les offrir à ceux qui ont n’en besoin. Si on n’est pas rassuré de la finalité des dons, on peut les donner à des associations ou des organismes qui aident les pauvres etc.

Il est également possible de procéder au troc. On peut échanger des objets etc. qui ne servent pas à d’autres qui seront plus utiles et qu’on a besoin. Pour trouver d’autres troqueurs, on n’a qu’à faire des recherches sur internet. Il y a des sites qui proposent des annonces etc. On n’a qu’à y faire des propositions. On peut aussi demander à ses proches.  

Trier et composter

La pratique du tri sélectif est importante dans les démarches zéro déchet. Il s’agit de séparer tout ce que l’on considère comme déchet. Tout ce qui est carton, papier, etc. vont toujours ensemble. On met aussi dans un même sac les plastiques, les verres, les tissus etc. Les autres déchets comme les restes de nourritures, les épluchures, les déchets organiques etc. sont à mettre dans un autre sac.

Une fois qu’on réussit à distinguer les déchets, on peut composter tout ce qui est déchet organique. On peut recycler les papiers et les plastiques. Certains déchets comme les peaux de légumes ou de fruits peuvent être réutilisés pour de nouvelles recettes. On n’a qu’à faire des recherches sur internet pour mieux connaitre le tri sélectif mais aussi la réutilisation des déchets.

Il y a des sites qui aident les consommateurs à s’initier dans les démarches zéro déchet. On peut même y trouver des astuces permettant de réduire les déchets.