Sign in / Join

Nos conseils pour devenir magistrat

Devenir magistrat ou avocat n’implique pas uniquement la présentation d’un casier judiciaire vierge, il s’agit d’un véritable parcours du combattant. Le concours pour devenir magistrat est assurément l’un des concours de la fonction publique faisant parti des plus exigeant et difficile à obtenir. Pour mieux comprendre, voici un résumé du cursus à suivre pour y parvenir.

La formation pour devenir magistrat

Le métier de magistrat implique de grandes responsabilités. C’est notamment pour cette raison que le parcours pour accéder à ce poste est particulièrement difficile.
Le seul et unique moyen de devenir magistrat en France est d’assurer la réussite au concours de l’Ecole nationale de magistrature de Bordeaux.
L’Ecole nationale de la magistrature organise trois concours par ans.
Contrairement à l’examen du Centre régional de formation professionnelle des avocats, le nombre de passage par concours est limité à 3 fois. Toutefois, ces concours sont tout autant sélectifs, on compte très peu d’amis chaque année.
Pour passer le premier concours, il est obligatoire d'être titulaire d’un master 1 ou encore d’un diplôme délivré par un IEP : institut d’études politiques. Tout comme pour devenir avocat, il est donc nécessaire de suivre 4 ans d’études de droit à l’université au minimum. Cependant, les chances d’admission sont bien plus élevées pour les étudiants titulaire d’un master 2 en droit.
La deuxième session de concours s'adresse, quant à elle, aux personnes dotées de quatre ans d’expérience dans la fonction publique.
Pour les personnes du secteur privé ou étant dans l’exercice d’un mandat électif, un troisième concours est possible.

A lire en complément : Voici comment faire pour l’oublier et vivre une nouvelle vie

Comment se préparer au concours ?

Pour assurer la réussite du concours et entrer à l’Ecole nationale de magistrature, un seul mot d'ordre : la préparation.
Face à la concurrence entre les candidats et la difficulté du concours, nombreux sont les étudiants qui choisissent de passer par une classe préparatoire au concours.
Pour cela, il est possible d’effectuer une préparation par le biais instituts publics ou privés.
Le moyen le plus accessible est d'effectuer sa préparation au sein de l’instituts d’étude judiciaire (IEJ), rattaché à l’université.
Toujours dans le secteur public, il existe également des classes préparatoires encadrée par l’ENM. Contrairement à l’IEJ, l’ENM base ses admissions sur des critères sociaux afin de donner la chance au plus grand nombre.

Concernant le secteur privé, de nombreux étudiant passent par des organismes privés pour la préparation au concours. Cependant, intégrer une classe préparatoire dans le secteur privé implique forcément des frais assez importants.

A découvrir également : Pourquoi faire appel à une société de taxi ?