animation faite en stop motion

L’imprimante 3D au secours du stop motion

L’imprimante 3D est un produit, voire même un secteur tout en entier en forte croissance, et son procédé scientifique, la fabrication par ajout de matière plastique, est un vecteur de croissance pour de nombreuses industries. Et même dans le cinéma d’animation, elle apporte des sources d’innovation.

Stop Motion en animation 3D

Qu’est-ce que la technique du Stop Motion ? il s’agit en réalité d’un genre de film d’animation, dont le procédé consiste à réaliser des animations à partir de personnages immobiles. En français, on parle d’animation en volume, le but est de créer l’illusion du mouvement, de l’animation et de l’expression vivante à partir d’objets dénués de mouvements possibles.

Pour réaliser un film d’animation de ce type, il faut d’abord une caméra spécifique, capable d’enregistrer une seule image, une seule photographie de la scène, dans le but d’occuper une seule des 24 images par secondes lors de la diffusion sur grand écran. Vous l’aurez compris, entre deux images, les figurines vont être très légèrement bougées, et c’est ainsi que l’illusion nait.

L’impression 3D au secours du stop motion

L’animation en volume est simple à comprendre. Mais elle demande une patience, et un temps à disposition absolument conséquent. De très longs mois de travail, voire des années, pour réaliser un film en entier, un Wallace et Gromit ou un Incroyable Noël de Monsieur Jack. En effet, pour chaque nouvelle expression du personnage, il faut sculpter une nouvelle figurine, c’est là que l’impression 3D rentre en action.

Laika, studio en animation 3D spécialiste du stop motion

Laika est un studio d’animation basé à Portland aux états-unis, et véritable fer de lance de la méthode du stop motion. Ils sont notamment les réalisateurs fabricants des films Coraline, l’étrange pouvoir de Norman, les Boxtrolls et Kubo et l’Armure magique. De vrais blockbusters américains pour grand et petit écran. Ils ont réalisé la prouesse d’obtenir une vraie progression dans les expressions du visage, mais cela demandait des milliers de formes de visages différentes, pour chaque personnage. Et, grâce à l’impression 3D, cela est devenu possible. Les expressions du visage se sont imprimées en quelques dizaines d’heures, là où les artistes auraient mis des semaines ou plutôt des mois à faire la même chose.

D’autres films d’animations font appel à l’impression 3D. C’est aussi un moyen pour les petits budgets d’obtenir des résultats de haut niveau.

Une source inépuisable

L’imprimante 3D est au centre de nombreuses sources de croissance dans de nombreuses industries différentes. Et le cinéma n’a pas fini de faire appel à cette fameuse fabrication additive, et pas seulement le cinéma d’animation. En effet, les imprimantes 3D sont toujours plus grandes, et vous verrez bientôt des éléments de décor en studio réalisés sur mesure par impression 3D, si c’est le désir du réalisateur de faire un changement de tout ou partie du décor. Alors, mettez-vous à la page.